La Société québécoise d’études théâtrales (SQET) et l’Association canadienne de la recherche théâtrale (ACRT) avaient pour projet d’organiser conjointement un colloque bilingue du 25 au 28 mai 2020, à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université Concordia. L’événement, qui avait pour thème Partition/Ensemble, se voulait un lieu d’échanges autour des modes de composition, de création et de transmission (« partition » en français), ainsi que des traditions intellectuelles et artistiques – à la fois partagées (« ensemble ») et distinctes (« partition » en anglais) – au Canada.

Comme nous l’annoncions en mars, bien que nous ne pussions nous réunir à Montréal en mai comme prévu, nous avons consacré beaucoup trop d’énergie à la préparation de Partition/Ensemble pour simplement l’annuler. Nous sommes attristé·e·s par l’impossibilité de tenir un rassemblement en personne, de voir nos espoirs se réaliser, et de pouvoir déployer nos efforts jusqu’à son achèvement. Mais nous souhaitons également préserver l’esprit de l’événement et récolter certains des fruits de notre labeur partagé.

Ainsi nous a-t-il semblé tout indiqué de tenir, à partir du 27 juillet, un colloque virtuel réduit et «détendu», se déroulant de manière asynchrone, qui serait accessible pendant deux semaines. Bien qu’une telle formule ne soit pas idéale, elle nous permettra d’atteindre les objectifs fondamentaux de Partition/Ensemble : faire progresser notre compréhension de la partition en favorisant le dialogue entre les langues ainsi qu’entre les traditions artistiques et intellectuelles afin de construire des ensembles plus significatifs. Plus encore, nous serions en mesure d’offrir ce colloque sans frais supplémentaires aux membres de l’ACRT et de la SQET. Demeurez à l’écoute!

Système de notation de danse inventé à la cour de Louis XIV. Source : https://publicdomainreview.org